26e jour : des Paroles de vie

Libre pour aimer

La loi de Dieu, des Paroles de vie

Toute loi humaine établie en vue d’un bien trouve, même indirectement, sa source en Dieu qui est l’amour et la sagesse absolus.

Quand Dieu veut sauver son peuple, esclave en Egypte, il le conduit au désert du Sinaï et lui donne « dix Paroles de vie », les 10 commandements. En découvrant Dieu comme un Dieu unique et miséricordieux, en entrant en relation avec Lui, le peuple juif a reçu de lui cette loi : dix moyens de mieux aimer Dieu, soi-même et les autres. On les trouve dans l’Ancien Testament de la Bible, au Livre de l’Exode 20, 1-18. En voici une version simplifiée :

1- Tu adoreras Dieu seul, et tu l’aimeras plus que tout.
2- Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect
3-Tu sanctifieras le jour du Seigneur.
4- Tu honoreras ton père et ta mère.
5- Tu ne tueras pas.
6- Tu ne commettras pas d’adultère.
7- Tu ne voleras pas.
8- Tu ne mentiras pas.
9 -Tu resteras pur entièrement.
10- Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.

Plus tard, c’est Jésus, le fils de Dieu lui-même qui a donné le dernier commandement, qui est le sommet de la loi : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13, 34). Cette loi transcende toutes les autres en les orientant vers la source même de l’amour, Dieu, et en nous en donnant le Christ pour exemple. Parce qu’Il nous aimés lui-même jusqu’au bout, c’est-à-dire en répondant à nos offense par l’amour, jusqu’à en mourir, nous sommes capables de le suivre sur ce chemin et nous pouvons aimer comme lui.

Dieu est plus grand que nous. Comme un Père, il connaît l’homme qu’il a créé et veut notre bien. Il nous est donc demandé de lui faire confiance et d’accepter sa loi comme le moyen du bonheur véritable.

Dans la loi divine, il y a des commandements positifs : tu honoreras ton père et ta mère. Mais il y a aussi des interdits : tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d’adultère. Si la loi est constructive et bonne, pourquoi des interdits ? Ces interdits nous permettent d’être plus humains et plus pleinement enfants de Dieu. Ce n’est pas un juge implacable qui les donne, mais un Dieu bon, qui a fait Alliance avec nous. C’est parce qu’il nous aime et veut nous protéger du mal, que Dieu, comme un bon Père, nous donne la Loi.

Si nous décidons d’obéir à Dieu et de suivre sa loi, pour apprendre à aimer comme Jésus, Dieu lui-même nous donnera la force de la mettre en pratique. La loi donnée par l’Eglise traduit la Loi donnée par Dieu, pour nous aujourd’hui.

Abonnez-vous
à notre newsletter