24e jour : tenté de fuir ma situation

Tenté de fuir ma situation (Paul)

« Quand j’ai commencé mon nouveau travail, rien ne me convenait : ni les nombreuses tâches administratives à accomplir, ni le mode de fonctionnement de mes supérieurs, ni les horaires de travail imposés. Bref ! C’était très dur, mais je n’avais pas le choix. Il fallait que je prenne ce boulot, si pénible soit-il.

Les premières semaines, j’ai déprimé. Et cette situation m’a fragilisé. J’angoissais à l’idée d’y passer des années. Et j’étais tenté en permanence de fuir cette situation, de faire autre chose.

Puis j’ai compris que la seule solution était de bien faire ce que j’avais à faire. Pour m’aider, j’ai mis une belle image de saint Joseph artisan sur mon bureau. Ses outils de menuisier à la main, il avait l’air d’avoir bien fait son travail. Et chaque jour je lui ai demandé de m’aider à bien faire chacune de mes tâches. Cette décision m’a permis de trouver la paix du cœur et même une certaine joie, chaque jour, du travail accompli ».

Abonnez-vous
à notre newsletter