Foire aux questions

Qui est à l’origine du parcours Libre pour aimer ?

Le parcours Libre pour aimer a été élaboré par une équipe pilotée depuis trois ans par le père Eric Jacquinet, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel. Cette équipe est fédérée autour d’un objectif : aider.

Pourquoi cette initiative ?

A l’origine de ce parcours, il y a l’appel à l’aide que plusieurs personnes désireuses de se libérer de l’emprise de la pornographie ont transmis au père Jacquinet à partir de 2011.
Depuis, ce dernier a été confronté très régulièrement à des demandes analogues, de la part de personnes croyantes ou non.

Le parcours Libre pour aimer se fait-il seul ?

Le parcours est simple et clairement structuré. Vous pouvez bien entendu l’entreprendre tout seul.
Néanmoins, comme cela est expliqué au début du livre, il est fortement conseillé de se choisir un accompagnateur : une marraine ou un parrain.
Sachez, cependant, que vous n’êtes jamais totalement seul, car des personnes prient spécialement pour ceux qui l’entreprennent.

Est-ce à celui qui effectue le parcours de trouver une marraine ou un parrain ?

Oui. Ni l’équipe qui est à l’origine de ce parcours, ni les Editions de l’Emmanuel ne sont en mesure de vous mettre en contact avec des parrains ou des marraines, ni d’en recommander. C’est à vous de trouver une personne qui convienne – disponible, solide, digne de confiance – et de lui demander son aide.
Il est déconseillé de prendre une personne de son entourage proche : conjoint, parent, ami intime, employeur…
En effet, cela vous priverait de liberté par rapport à cette personne. Et cela compliquerait vos relations par la suite. Il vaut mieux solliciter une personne que vous ne rencontrez pas tous les jours.

Existe-t-il des personnes formées, labellisées, pour être marraine ou parrain de ce parcours ?

Non. Nous n’avons pas de formation ni d’accréditation pour parrains et marraines.
Néanmoins, ceux qui acceptent d’être parrain ou marraine peuvent utilement se référer à la page Conseils au parrain.

Comment choisir un parrain ou une marraine ?

C’est expliqué au début du livre.

Quelles modalités de travail et quelle cadence de rencontre avec mon parrain ou ma marraine ?

C’est aussi expliqué au début du livre.
Il va de soi que ces modalités et cette cadence pourront varier dans le temps, et doivent correspondre au mieux à vos attentes et à vos besoins.

Combien de temps dure le parcours Libre pour aimer ?

Le parcours est conçu pour se faire en 40 jours au rythme d’un chapitre par jour.
Chacun peut bien entendu le vivre à son propre rythme : certaines personnes auront par exemple besoin de plus de 40 jours (en effectuant par exemple, une étape tous les deux ou trois jours), notamment si elles souhaitent approfondir les exercices.

Après les 40 étapes, le résultat est garanti ?

Ce parcours est, simplement et comme son nom l’indique, un cheminement.
L’efficacité du parcours dépendra beaucoup de votre propre disposition, de votre détermination, et des objectifs que vous vous fixez vous-même.

Est-ce un parcours pour catholiques uniquement ?

Non. Nombre d’éléments du parcours ont trait à la culture générale, aux sciences sociales, à l’anthropologie et à l’introspection. De tels contenus ne sont pas réservés aux catholiques, ni accessibles uniquement a qui aurait une formation chrétienne.
Cependant, cette méthode s’appuie aussi sur l’expérience de personnes qui ont découvert la dimension spirituelle de l’existence, et une partie du matériel contenu dans le livre-parcours est propre à la vision spirituelle, philosophique et anthropologique de l’Eglise catholique. Cette vision et les contenus qui en découlent ne sont habituellement pas fournis par les thérapeutes.

Vous expliquez que ce parcours n’est pas thérapeutique. Qu’est-ce-que cela signifie ?

Ce parcours ne remplace en aucun cas un avis et/ou un suivi spécialisé de type médical dont vous pourriez avoir besoin.
Vous devrez donc aller consulter un médecin, un sexologue ou un psychologue si cela s’avérait nécessaire : par exemple, si vous ressentez au cours de ce parcours (voire avant) des difficultés d’ordre psychologique, une baisse de moral ou des idées noires, des problèmes concernant votre couple ou votre sexualité.

Je suis en couple. Mon conjoint doit-il savoir que j’entreprends ce parcours ?

C’est à vous d’évaluer votre situation. Même la personne qui vous accompagne en tant que parrain ou marraine ne pourra pas vous aider à prendre cette décision.

Ne peut-on pas consommer de la pornographie de temps en temps, « avec modération », de la pornographie pas violente ni bestiale ?

Vous trouverez la réponse à cette question en faisant le parcours, dans les premiers chapitres.

Avez-vous des groupes de parole ou des groupes de rencontre à proposer aux personnes ayant déjà terminé le parcours ?

C’est une idée à laquelle nous réfléchissons, mais pour le moment nous n’avons pas de groupes à proposer. Parlez-en à votre curé. Vous pouvez nous faire part, dans le formulaire de contact, de votre souhait de faire partie d’un groupe, et de ce que vous en attendriez. Vous pouvez aussi nous proposer un témoignage à travers le formulaire pour laisser des témoignages (nous ne publierons pas nécessairement en ligne tous les témoignages reçus, mais uniquement les plus significatifs).

En quelles langues le parcours est-il disponible ?

Pour le moment uniquement en français